gundam-gladiator

Venez vous battre dans les arènes à bord de vos Gundams ! Forum rp sur thème des méchas / NC - 18
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Julia Démétriès, présidente de OZ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julia Démétriès
* Présidente de OZ *
avatar

Cheval
Messages : 121

Passeport
Métier: Présidente de Oz
Domicile: Séléné
MS: Tigre Royal

MessageSujet: Julia Démétriès, présidente de OZ   Sam 1 Fév - 19:28

Julia Démétriès

  • Faction : Oz
  • Âge : 28 ans
  • Métier : Présidente, ex militaire
  • Type : Naturelle

Attributs

  • Métier : 2
  • Rang social : 4
  • Influence : 3
  • Charisme : 4


Apparence physique

Julia est une femme, cela se voit car elle possède deux bras, deux jambes, deux yeux, un nez, deux oreilles, une bouche et deux légères courbures au niveau de la poitrine. Mais décrivons la un peu mieux.

Tout d'abord, ses cheveux sont d'une jolie couleur noire-bleue. Elle laisse une mèche presque couvrir son oeil droit et se coiffe de manière à repousser les autres en arrière. Ses yeux sont d'un bleu très expressifs. Ils peuvent devenir durs et froids tout comme chauds et amicaux suivant son humeur. A l'opposé, elle arrive à bien contrôler les expressions de son visage, n'aimant guère montrer ce qu'elle ressent, sauf envers ses proches.

Son corps maintenant. Elle possède deux jambes assez fines et deux bras normaux. Ayant eu un passé de militaire, elle est plus solide qu'il n'y paraît. Elle possède un buste agréable à l'oeil même si sa poitrine n'a rien d'extraordinaire. Oh elle n'est pas une "planche à pain" mais un simple bonnet B, ce qui ne la dérange pas du tout, au contraire. Elle n'aime pas les "grosses poitrines", estimant que ce serait une gêne au combat.

Au niveau vestimentaire, elle a toujours veillé à être bien habillée. Vêtements, uniformes, tous sont toujours fait sur mesure, noblesse oblige.  Les rares fois où elle a été prise en défaut, à ce niveau, étaient lors d'alerte pendant son sommeil, où elle se précipitait alors à son poste en pantalon et t-shirt. Oh d'ailleurs, elle n'est pas jupe... pas du tout. Elle ne porte que des pantalons.

Ah oui, il paraîtrait qu'elle aurait un tatouage mais personne jusqu'à maintenant n'a pu découvrir si c'était une vérité ou une simple rumeur. La raison ? Elle est assez pudique et ne dévoile pas son corps tout simplement.
( 6 lignes minimum )

Mental

Ah le mental d'une personne... C'est une chose très difficile à décrire car la situation influence énormément ce que l'on ressent et la manière dont on peut réagir. Julia, ainsi, est en règle général une personne douce, agréable et courtoise. Toujours polie et maîtresse d'elle-même, elle se veut exemplaire dans son attitude et sa manière de paraître à autrui. Elle est exigeante, en effet, et surtout envers elle-même.

C'est une femme intelligente et qui sait juger les gens qu'elle croise. Elle n'est pas psychologue mais possède une capacité d'écoute et une patience presque sans égal. Elle est aussi très modeste, n'aimant guère se mettre en avant malgré sa fonction actuelle. Elle préfère agir discrètement, dans l'ombre et regrette souvent d'avoir accepter ce poste qui la force à agir dans la lumière.

Elle a bien sur des défauts, comme celui de ne jamais oublier les torts qu'on lui a fait. Elle n'est pas forcément aussi diplomate que l'on pourrait croire même si elle a tendance à rechercher les solutions les plus pacifiques possibles, n'étant pas très fan de la guerre. Elle n'aime guère non plus qu'on lui "marche sur le pieds" et saura vous le faire savoir, à sa manière. Il est aussi difficile de lui faire changer d'avis, étant plus têtue qu'une horde d'ânes italiens.

En situation de combat ou de tension, elle se fie à son expérience d'abord puis à son instinct. Elle cherche la solution qui entraînera le moins de mort et préférera capturer que blesser. Pour elle, toute vie est sacrée et chacun mérite sa chance.
( 6 lignes minimum )

Qualités
Julia est le genre de personne qui apprend vite et qui peut s'adapter à n'importe quelle situation. Elle sait aussi se faire entendre et impressionne par son calme et son sang-froid. Elle n'agit pratiquement jamais sans savoir ce qu'elle fait. Elle est compétente dans beaucoup de domaine et qui sait ce qu'elle peut faire ?
( 2 lignes minimum )

Défauts
Julia est rancunière, sisi, même si elle ne le montrera pas forcément. Il lui faut du temps à pardonner et à oublier une faute commise contre elle. Son autre défaut est d'être parfois mélancolique et de se perdre dans ses souvenirs, triste souvent. Aussi, elle n'aime pas les chiens, étant allergique à leurs poils. Ah oui, aussi : elle est très axigeante vis-à-vis d'elle et ne se pardonne que difficilement ses propres erreurs, au point de parfois douter de son jugement.
( 2 lignes minimum )

Passé de votre personnage
177 AC
Au manoir familial des Démétriès, un heureux événement est en train de se produire. En effet, lady Carolina accouche de l'enfant qu'elle a eut avec son époux Karl. Le manoir, situé en Grèce, ce petit pays méditerranéen, est un lieu paisible et abrite l'un des meilleurs stratèges de l'Alliance Terrestre malgré ses trente ans, en l'occurrence le maître de maison, le baron Karl Démétriès. Celui-ci fait les cent pas dans le couloir, angoissé et nerveux comme il ne l'a plus été depuis bien longtemps. Finalement il s'arrête et relève la tête en entendant les hurlements caractéristiques d'un enfant qui arrive au monde. La sage-femme le fait alors entrer et lui présente sa fille : Julia Démétriès.

Cette enfant eut des premières années assez calme et paisible, profitant du climat souvent agréable, quoi que chaud et sec l'été, pour se développer. Elle apprit l'équitation, l'escrime, se révéla la meilleure élève de son école et adorait parcourir la campagne mais en gardant un oeil sur la mer si proche et si bleue. Le soir, elle regardait le ciel et s'imaginait au commande du vaisseau spatial amiral de son père.

189 AC
Julia a maintenant presque quatorze ans et elle assiste au départ de son père, rappelé peut avant son anniversaire par son devoir. Elle ne lui en veut pas partir la veille de son anniversaire. Ayant été élevée par des parents soucieux de leur honneur, elle comprend malgré son jeune âge l'importance des devoirs et elle sait que la volonté d'indépendance des Colonies Spatiales ne fait qu'accroître les tensions entre elles et l'Alliance Terrestre.

190 AC
Cette année marque le début des négociations entre l'Alliance Terrestre et les colonies. C'est un fait avéré qu'elles finirent mal : les forces terrestres attaquant par surprise une colonie. Le Jour des Morts ne fut pas très bien perçu par tous les officiers supérieurs, notamment l'amiral Démétriès qui estimait, à raison, que cela rendrait le conflit plus impitoyable encore.

Julia, ne sachant que ce qu'en disait la télévision et la propagande terrestre, s'engagea. Elle venait d'avoir quinze ans, l'âge minimum pour intégrer l'académie militaire du lac Victoria. Elle s'y intégra facilement et elle y fit la connaissance d'un autre enseigne, au regard souvent triste : Zech. Elle tomba rapidement sous son charme mais n'osa jamais le lui dire, de peur de perturber ses études qui l'occupait énormément et pour lesquels elle l'épaulait. Ils devinrent rapidement célèbres dans l'académie comme étant un duo très efficace.
Spoiler:
 
192 AC
Leurs études militaires viennent de s'achever. Julia laissa Zech, qui était sans conteste le meilleur pilote de l'école, devenir le major de la promotion. Elle savait qu'il avait de hautes ambitions et que le fait d'être reconnu le meilleur élève l'aiderait dans ses objectifs. Elle-même hésita longuement à choisir son affectation et finalement décida de rester au lac Victoria et de s'occuper d'enseigner aux futurs recrues. Elle s'y fit connaître et apprécier par ses élèves, ses collègues mais aussi par ses supérieurs. Le seul reproche qu'on pouvait lui fait était qu'elle enseignait de privilégier la prudence, et donc de rester en vie, au fait de vaincre l'ennemi à tout prix. Toutefois, il fallait reconnaître que le niveau des soldats sortant de Victoria était plus élevé.
Spoiler:
 
193 AC
Alors que la guerre se poursuivait, tant dans l'espace que sur Terre, Zaft décida d'entamer sérieusement les rangs des forces de l'Alliance en frappant là où cela leur ferait mal durablement : au académie militaire. Celle de Victoria, situé en Afrique, se situait alors assez loin du front, à plus de deux cent kilomètres des premières unités des coordinateurs. Ceux-ci firent passer discrètement une unité d'une vingtaine de Mobil Suit qui foncèrent sournoisement vers l'académie. Désireux de supprimer tout le monde, trop confiant en leur talent, ils attaquèrent à dix l'école... en plein jour. Ce fut une attaque surprise très réussie... Si ce n'était un lieutenant qui réagit immédiatement. Elle ordonna à ses élèves de sauter dans leurs MS et prit les commandes des défenses, ce qui était assez facile car les premières victimes furent ses supérieurs. Grâce à ses talents de stratège, elle parvint faire éliminer une partie des assaillants, les trois derniers décidant de récupérer l'armure mobile d'un des leurs, non tué, et de fuir. L'attaque qui avait débuté avec succès finit en une déroute mais le prix de cette victoire fut rude : la moitié des étudiants étaient morts ou blessés. La plupart des instructeurs avaient succombé. Julia était l'officier le plus gradé encore apte.
Spoiler:
 
194 AC
Une année difficile pour l'Alliance Terrestre. Elle espérait changer la donne grâce à de nouvelle machine : les futurs Gundam. Ceux-ci étaient encore en construction dans une usine secrète, mais aussi comme l'histoire le révèlera dans une des colonies de Zaft, et il fallu trouver non seulement des pilotes mais aussi du personnel pour s'occuper du vaisseau qui les emporterait. Zech fut choisit pour piloter l'un de ses engins exceptionnels et rejoignit l'unité les regroupant. Il apprit l'indécision sur le choix de l'équipage et il proposa quelqu'un, comme le firent plusieurs des autres pilotes. Il proposa Julia Démétriès.
Spoiler:
 
Ses supérieurs étudièrent son dossier, minutieusement. Son père, l'amiral Démétriès, faisait parti des victimes du conflit, mort dans une dure bataille spatiale en couvrant la retraite de sa flotte à bord du Poséidon, son bâtiment amiral. Les états de service remarquable de la jeune femme et son jeune âge d'à peine dix-sept ans, proche de celui de la plupart des futurs pilotes de Gundam de l'Alliance, les convainquirent qu'elle pourrait être un bon choix. Zech fut chargé de la recruter. Il la contacta pour lui donner rendez-vous. Elle accepta bien sur, ravie de cette occasion de le revoir après tout ce temps, cette éternité, écoulé depuis la fin de leurs études.
Spoiler:
 
Ils discutèrent à la base de Victoria, anciennement école militaire dont le commandement avait été confié à notre héroïne. Ils se sont retrouvé au messe, dont l'ambiance avait été aménagé pour permettre aux jeunes officiers de se sentir plus à leur aise. Après lui avoir expliqué les raisons de sa présence, ce qu'était les machines qu'ils allaient piloter et combien il tenait à ce qu'elle soit présente pour l'aider, elle y réfléchit. Et décida rapidement de le suivre. Elle le raccompagna donc à la base secrète où Zech et ses collègues apprenaient à maîtriser leurs nouveaux appareils. Julia s'impliqua plus dans ses fonctions, second du commandant Le Crozet, mais non sans garder un oeil aux pilotes, un surtout, et prête à les aider à se détendre.
Spoiler:
 
195 AC
Les Gundams furent révélés en cette année cruciale. La surprise fut totale... de part et d'autre. Les gundam de Zaft tombèrent sur ceux de l'Alliance qui se révélèrent aussi redoutable qu'eux. Les combats qu'ils firent furent tous d'une incroyable violence mais aucun vainqueur n'en sorti. Quatre mois s'écoulèrent avant quelques-un des pilotes de ses deux forces ne se rencontrèrent sans MS, par un accident fortuit. Bizarrement, ils sympathisèrent et découvrirent ensuite qui étaient réellement leurs nouveaux amis. Leur conflit devint encore plus violent mais ils discutaient entre eux tout en se battant, cherchant à convaincre l'autre de changer de camps. Deux mois nouveaux passèrent et ils finirent par se rencontrer à nouveau, par hasard. Un des groupes en congé en ville et le second cherchant à trouver la base des premiers. A la fin de la discussion, ils convinrent que cette guerre... n'avait pas de réelle raison d'être. D'un commun accord, chacun des groupes regagna son vaisseau pour le récupérer et partir avec. Leur nouvelle mission ? Mettre fin à ce conflit inutile.
Et Julia dans tout cela ? Et bien Zech revint avec son groupe et trouva le commandant Le Crozet à les attendre, son efficace second derrière lui. Ils tentèrent de lui expliquer ce qu'ils allaient faire mais contrairement à ce qu'il prétendait jusque là, ayant fait croire qu'il ne désirait que la paix, il décréta qu'il n'y aurait de paix tant que des coordinateurs vivraient ! Il ordonna aux soldats d'arrêter les pilotes... et senti une arme sur sa nuque !
Spoiler:
 
Le lieutenant démétriès venait de faire un choix et elle choisissait le camps des pilotes. Le camps de Zech. Elle fit désarmer les soldats et prit le commandement du vaisseau des Gundam de l'Alliance, le Phénix. Avec l'aide des autres pilotes coordinateurs, ils ne mirent que trois mois à prendre le contrôle du conflit, intervenant à chaque bataille et forçant les "nuls" en les remportant.
L'Alliance Terrestre et Zaft signèrent alors la paix.
196 AC
La paix était là, les pilotes s'étaient dispersés non sans avoir cachés leurs appareils. Le Défiant et le Phénix étaient eux aussi bien camouflé chacun de leur côté, échappant aux recherches des militaires, désireux de récupérer les Mobils Suit. Après un an sans y parvenir, ayant construit de nouveaux modèles, Zaft relança le conflit...bien qu'ils accusent l'Alliance Terrestre d'en être à l'origine. Les pilotes se regroupèrent à nouveau et reprirent eux aussi les hostilités... contre la Guerre elle-même. Julia reprit aussi les commandes du Phénix.
Spoiler:
 
Le conflit fut plus rude que le précédent mais les deux nations étaient affaiblis déjà par les cinq dernières années de conflit et elles n'avaient plus les moyens de mener des opérations aussi nombreuses et audacieuses. De plus, cette fois-ci les pilotes de Gundam frappèrent autrement. Ils attaquèrent en même temps les industries militaires de l'Alliance et de Zaft. Puis, une fois réunie, ils attaquèrent les bases de la Lune, la conquérant en une journée. Ils s'établirent à Séléné, en faisant la capitale de OZ, la nation qu'ils créaient dans le sang des leurs. En effet, l'Alliance et Zaft avaient envoyé leurs nouveaux gundam sur la Lune, pour contrer les renégats. Ils furent vaincu mais plusieurs des pilotes de gundam aussi. Dont Zech. Ce fut une dure nouvelle pour le capitaine Démétriès, c'est le moins qu'on puisse dire.
Spoiler:
 
Toutefois elle se ressaisit et décida de poursuivre le rêve de l'homme qu'elle aimait. Elle rejoignit le gouvernement d'OZ, devenant un des membres de son conseil, au côté des douze pilotes survivants et du capitaine du Défiant. Ils forcèrent Zaft et l'Alliance à la paix, imposant qu'on leur donne tous les méchas à usage militaire, sous peine de représailles contre les dirigeants des nations. De même, ils créèrent les Arènes et le système qui devrait selon eux permettre de maintenir une paix, au combien fragile, entre les Naturels et les Coordinateurs.
200 AC
Le conseil d'OZ n'arrive plus à s'entendre. Les disputes internes se font de plus en plus violentes car les anciens pilotes... aimeraient se battre dans l'arène. Hors leur statut actuel rendrait cela problématique vis à vis des deux autres puissances, que sont l'Alliance Terrestre et Zaft, toujours "sur les nerfs" par cette paix imposée et l'incapacité de reconstruire une armée. Finalement, Julia proposa un arrangement : nommer un Président. Celui-ci serait élu par le conseil d'OZ tous les cinq ans, soit parmi les membres du conseil soit parmi les candidats que proposeraient ses mêmes membres. Cela amena à de nombreuses discussions mais au final son offre fut acceptée. Et elle fut surprise d'être élue au poste à l'unanimité moins une voix, la sienne. Elle aurait aimé refuser mais ce serait l'échec de son idée et donc de OZ. Et du rêve de Zech. Elle accepta et devint, à vingt-trois ans, la présidente d'OZ.
Spoiler:
 
205 AC
Julia Démétriès vient d'être réélue présidente d'OZ, pour l'efficacité qu'elle mit à préserver la paix dans le système et à gérer la nation lunaire. Elle espère que cela continuera... L'avenir, et vous, nous le dira.
( 10 lignes minimum )

Vous irl

  • Surnom : Chef Smile
  • Âge : 35 ans
  • Comment j'ai connu ce forum : je l'ai fondé

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gundam-gladiator.lebonforum.com
 
Julia Démétriès, présidente de OZ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» Julia Rubine Brunstood (Serdaigle)
» Un bal masqué des plus attendus [Aristocrates + Julia] [27/09/41]
» Julia Wolfross
» Parlons peu, parlons bien, parlons affaires ₪ PV Julia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gundam-gladiator :: Registre des Enregistrements :: Bureau d'identification :: Demande de passeport-
Sauter vers: